La méditation : un temps pour soi

On entend souvent que pour "méditer" il faut du temps, de la patience, être d'un naturel calme et que cela est réservé aux moines bouddhistes... A moins que faire une retraite monastique fasse partie de vos projets, cela n'est pas vrai !

Même si nos journées quotidiennes sont bien remplies, il est assez facile de trouver 10 minutes par jour, soit le matin avant de se lever ou bien au moment du coucher pour prendre un moment pour soi.

Cet article n'a pas vocation a développer les différentes techniques de méditation (car il faudrait y consacrer un roman) mais plutôt à mettre en lumière que nous pouvons tous.tes mettre en pratique quelques exercices simples pour se recentrer dans un quotidien parfois chargé.

En effet, la méditation est un entraînement de l'esprit afin de prendre du recul, d'avoir plus d'attention et d'être moins stressés ; on pourrait la qualifier de "culture mentale". Une pratique régulière peut nous amener à être de meilleures personnes en ayant une meilleure compréhension du fonctionnement de notre esprit, de ses limites et de ce sur quoi nous sommes capables de travailler. Pour autant, il ne s'agit pas d'une performance car il ne faut pas avoir d'attentes et demeurer dans le non-jugement ! C'est pourquoi, l'approche de la méditation en pleine conscience ou mindfulness est en plein essor car elle apporte de la sérénité.

Le principe de la pleine conscience peut sembler simpliste mais en réalité, cela peut être assez complexe à mettre en oeuvre dans ce monde où nous sommes submergés d'informations en flux continu. 

Pour l'expérimenter, voici un petit exercice : mettez-vous dans un endroit calme, relativement silencieux afin de lâcher toutes les actions et distractions en cours et dans une position droite, confortable (assis ou debout, selon votre choix). Fermez les yeux, sans rien faire et prenez conscience de votre corps, de vos sensations, de votre respiration et de vos pensées. Ces dernières ne doivent pas s'accrocher à votre esprit ou vous causez de l'agitation intérieure : l'objectif est de les laisser passer, comme on pourrait regarder les wagons d'un train qui passe. Elles peuvent venir, partir, repasser et repartir, sans jugement. Vous voyez, il s'en passe des choses dans votre esprit ! L'objectif n'est pas de faire le vide mais de se positionner comme "spectateur" de soi-même et d'explorer son esprit afin de mieux se comprendre.

Au début, il peut être aussi plus facile d'expérimenter la méditation guidée avec des sessions que l'on trouve facilement sur internet pour se laisser porter. Pour tenir sur des sessions plus longues avec la récitation de mantras, l'usage d'un mâlâ de méditation peut aussi être recommandé (les découvrir sur la boutique ici ; et pour en savoir plus sur l'usage des mâlâs, parcourez l'article de blog ici)

En guise de recommandation de lecture, l'ouvrage de Christophe André "Le temps de méditer" est parfait pour débuter. Ce livre est découpé en de multiples petits chapitres avec des exercices simples d'initiation qui nécessite peu de temps dans une journée. 

Alors, quand commence-t-on à se reconnecter avec soi-même ?

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés